Créer ou reprendre un institut de beauté : tout ce qu’il y a à savoir !

Que l’on souhaite créer ou reprendre un institut de beauté, il faut savoir que cela requiert de faire en amont un business plan pour évaluer la faisabilité et la rentabilité du projet. Il faudra également bien repenser son projet et trouver un concept innovant. Voici plus en détail, tout ce qu’il y a savoir pour le lancement d’un institut de beauté !

S’assurer de la fiabilité du projet

soins beautéOn compte actuellement plus de 35 000 instituts de beauté en France et le chiffre d’affaires moyen de chaque établissement est de 70.000 €/an. Malgré la concurrence qui se veut de plus en plus rude, le secteur reste en bonne santé, reste à assurer que son activité entrepreneuriale est sans risques. Aussi, on procèdera dans un premier temps à une étude de marché, étape permettant notamment d’identifier les concurrents et d’analyser le marché. Pour ceux qui ont choisi d’établir leur entreprise dans une zone où il y a peu d’offres, il est intéressant de s’assurer que la demande reste tout de même élevée. En effet, il n’est pas impossible que si le marché est moindre sur une zone étendue, cela signifie que la demande est tout aussi inexistante.

Une fois qu’on a trouvé sa voie, reste à trouver le concept à apporter, le petit plus qui va aider à se démarquer de la concurrence. On peut par exemple se lancer dans la création d’un site de vente en ligne ou d’un site vitrine qui sera raccordée à l’établissement et où les clients pourront faire leur réservation pour une séance de bain de boue, de soin du visage ou de pédicure au sein de l’institut de beauté. On peut également proposer de meilleurs prix ou une sélection de produits plus innovants par rapport à ceux proposés par la concurrence. Dans tous les cas, une analyse poussée des pratiques dans le secteur sera nécessaire pour affiner son positionnement.

Affiner sa prestation

Que l’on ait choisi de reprendre un établissement ou de créer un institut de beauté indépendant, il est important de réaliser un business plan et de déterminer en amont les clients potentiels et d’analyser leur habitude. Cela permettra d’affiner le choix des services et des produits qui seront ensuite proposés à l’institut. Une fois que l’on aura défini le type de soins à proposer et les tarifs à pratiquer, on pourra ensuite inclure les résultats de l’étude au business plan et les utiliser dans la stratégie marketing à adopter pour son site vitrine ou son site e-commerce en ligne (newsletter, offres personnalisées, etc.).

En ce qui concerne le choix des soins à proposer, on prendra soin d’éviter de proposer les mêmes services et les mêmes produits que tout le monde. Un institut de beauté qui se démarque par l’instauration de nouvelles gammes de soins et de produits innovants va facilement trouver ses adeptes. Au lieu de miser sur des produits de grande marque, on préfèrera s’informer auprès des fournisseurs de marques qui démarrent, souvent moins chers et de même qualité. Bien évidemment, comme elles sont encore peu connues, il y a le risque que les clients ne s’y intéressent pas. Pour pallier le problème, on peut essayer de varier les produits proposés (produits bio, haut de gamme et entrée de gamme) et de les proposer durant une période de test. À l’issue de la période, on saura plus succinctement lesquels ont été les plus encourus. Enfin, on n’oubliera pas de bien choisir ses collaborateurs, car pour prodiguer les soins, il faut bien sûr, certaines qualifications professionnelles.