Le maquillage permanent : la nouvelle formule phare des instituts de beauté

Aujourd’hui, les femmes sont de plus en plus exigeantes concernant leur apparence. Elles veulent être parfaites tout au long de la journée, et ce, dès le saut du lit. Face à ce contexte, les instituts de beauté et les esthéticiennes ne cessent de redoubler d’efforts afin de satisfaire leur clientèle. Entre soins de visage, lifting et peeling, vient  s’ajouter le maquillage permanent. Cette technique révolutionnaire promet un make-up intemporel qui résiste à la sueur et aux démaquillants.

Les atouts du maquillage permanent

Longtemps décrié pour ses résultats artificiels, le maquillage permanent est désormais l’une des tendances beauté les plus populaires de l’année. Grâce à l’évolution des techniques, les rendus sont plus naturels et presque indétectables. Fini le trait noir qui vient souligner les lèvres. Aujourd’hui, le ton utilisé est adapté à la couleur de la peau afin d’éviter les contrastes. La dermopigmentation permet également de corriger les sourcils trop fins ou asymétriques grâce à la méthode poil par poil. Par ailleurs, certaines personnes ont recours à ce procédé pour dessiner des taches de rousseur ou des  grains de  beauté pour sublimer leur visage. 

Contrairement au tatouage, le maquillage permanent n’est pas un make-up intemporel. Il se dissipe au bout de 2 ou 4 ans selon la nature de l’épiderme et la zone travaillée. Durant ce temps, la femme paraîtra parfaitement maquillée dès le réveil. Elle n’aura plus besoin de faire des retouches au cours de la journée. Par ailleurs, ce type de maquillage ne coule pas même après un contact répété avec l’eau. Toutefois, il est aussi nécessaire d’effectuer un léger peaufinage tous les six mois afin de raviver les couleurs.

Les conditions nécessaires avant d’offrir ce service aux clientes

Le maquillage  permanent  est basé sur le même principe que celui du tatouage. Même s’il est moins douloureux, il requiert l’usage de matériels spéciaux afin d’intégrer les pigments naturels dans la couche superficielle de l’épiderme. Il faut avoir un  véritable  sens de la minutie pour manier les outils avec précision. Les résultats étant irréversibles, la personne en charge doit également disposer d’une réelle expérience dans le métier de la beauté.

Par ailleurs, pour pouvoir offrir ce service à ses clientes, une esthéticienne doit certifier son savoir-faire en présentant une attestation. Par conséquent, elle devra suivre une formation en maquillage permanent dans un établissement spécialisé dans le domaine, comme l’EIMP. Ces structures proposent des cours adaptés pour chaque niveau, autant pour les débutantes que pour les professionnelles voulant parfaire leurs techniques. Durant les séances, les formateurs apprendront toutes les règles d’hygiène nécessaires et les différentes méthodes pour réaliser un make-up.

Les tarifs varient en fonction des modules. Mais généralement, les coûts de formation sont accessibles à tous. Avant toute chose, il est conseillé de consulter le site web de l’établissement afin d’avoir un réel aperçu sur les cours dispensés. 

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter