La tendance des bijoux ethniques

La grande tendance laisse aujourd’hui la place aux bijoux ethniques : chics, élégants ou fantaisies. La mode ethnique séduit de plus en plus les  françaises avec l’incontournable Wax pour les tissus, et les bijoux africains ou asiatiques pour les bracelets, les colliers ou les boucles d’oreilles. De nombreuses boutiques et de nombreux sites web proposent une panoplie d‘accessoires ethniques  mais attention aux fashion faux pas !

La valorisation de la culture à travers ces accessoires

Lorsque vous porterez ces  bijoux ethniques, n’oubliez pas qu’ils ont leur histoire et leur signification que ce soit pour la matière dont le bijou est composé, tout comme la forme des ornements et les symboles qui y sont gravés.

Il est très courant de voir par exemple des boucles d’oreilles et des bracelets mettant en valeur la Main de Fatima. La Main de Fatima possède des origines complexes qui lui confèrent encore plus de charme. Elle est associée aux cultures arabes, juives et même hindoues. Si les musulmans l’associent à de l’idolâtrie, les autres cultures lui donne plutôt un symbole d’espoir.

Les bijoux ethniques à l’exemple des bijoux bouddhistes, sont pour la plupart rattachés à une religion ou à une philosophie à l’exemple des bijoux bouddhistes dont la beauté n’est pas seulement d’un point de vue esthétique mais également  d’un point de vue spirituel. Les bracelets malas sont par exemple normalement destinés aux personnes qui pratiquent la méditation. Ils permettent de réciter les mantras mais les 108 perles représentent aussi les 108 épreuves endurées par le bouddha pour atteindre l’illumination.  Le message est donc aussi fort que la beauté du bijou que nous retrouvons aux poignets des fashionnistas.

Les amulettes et les colliers bouddha qui marquent généralement l’appartenance à une communauté bouddhiste véhicule des valeurs de tolérance, de paix. C’est la raison pour laquelle ces accessoires sont devenues des incontournables.

Attention cependant aux fashions faux  car le mélange  des bijoux ethniques qui viennent de continents différents et surtout de cultures différentes présentent de forts contrastes. Il est dons important de s’attarder un peu sur les origines de votre accessoire de mode.

Un savoir-faire traditionnel transmis de génération en génération.

En effet, ces bijoux peuvent être considérés comme de vraies œuvres d’art, en effet des bijoux ethniques sont issus de savoir-faire de plusieurs siècles. Ainsi, le bois de santal utilisé pour la fabrication du mala n’est pas utilisé  pour la fantaisie mais parce que cette matière est considérée comme sacrée aux yeux des pratiquants bouddhistes. De la même manière les procédés de fabrication découlent d’une expérience de plusieurs générations.  Des artisans se conforment aux prescriptions des anciens et réalisent certains chefs d’œuvre de manière traditionnelle.

Mais avec l’évolution des tendances, certains artisans se sont permis quelques libertés. Ils proposent ainsi des colliers avec des plumes amérindiennes ou des colliers bouddha en or.

Encore une fois le mélange d’un bijou plutôt fantaisie avec un bijou fabriqué avec des métaux précieux est déconseillé. Il faut faire attention à ce que la matière ne fasse pas disparaître la symbolique de certains bijoux.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter