Épilation laser : ôtez ce vilain poil que je ne saurais voir !

L’épilation fait partie à part entière des soins du corps. Dès l’Antiquité, les femmes ont pris soin de leur peau, et de leur apparence. Elles ont notamment souhaité combattre les poils disgracieux, sur leur visage ou sur leur corps. Les temps modernes ont peut-être apporté une solution définitive : l’épilation laser chez les femmes.

L’épilation laser, un gain de temps au final

Pour éviter d’avoir à s’épiler une à deux fois par mois, l’épilation laser est une solution efficace. Étant donné que les poils ne sont pas tous dans la même phase de croissance, il est nécessaire d’effectuer plusieurs séances pour la même zone de peau si l’on veut un résultat satisfaisant. Un certain nombre de séances, au moins cinq, est nécessaire pour obtenir un bon résultat. Une séance dure entre 15 minutes et quatre heures, selon l’étendue de la surface à traiter. Un traitement complet dure entre un an, et un an et demi. Les séances s’effectuent soit chez un médecin, soit dans un centre laser, avec une première consultation auprès d’un dermatologue.

Dans le mois précédant le traitement au laser, aucun poil ne doit être arraché dans la zone concernée, même à la cire ou à la pince à épiler. Juste avance la séance d’épilation laser, la peau doit être rasée. Pour les peaux claires comme pour les peaux noires, il ne faut pas qu’elle soit bronzée. Durant la séance, les yeux de la patiente doivent être protégés avec des lunettes spéciales. Ensuite, une espèce de stylo relié à l’appareil laser est promené précisément sur les zones à épiler… Les résultats sont généralement très satisfaisants. On peut dire que parmi les soins du corps, l’épilation laser fait partie de la toute dernière génération.

Le mode de fonctionnement de l’épilation au laser

Le laser élimine le poil à la racine, et ne l’arrache pas. C’est la chaleur du laser qui détruit les follicules pileux, c’est-à-dire les racines des poils. En principe, les poils détruits ne vont pas repousser.

Les lasers à effet thermique émettent un flash lumineux puissant. Cette énergie lumineuse est absorbée par la mélanine du poil, se transforme en chaleur, et brûle le bulbe pileux. Les lasers à effet photomécanique émettent un rayon lumineux, dont la longueur d’onde entre en résonance avec le pigment du poil : la vibration détériore définitivement le bulbe pileux. Le résultat est le même : le poil ne repousse plus.

Les contre-indications, et les complications

Certains types de poils ne doivent pas être orientés vers une épilation laser. Ainsi, le laser cible les poils foncés, et n’est pas efficace sur les duvets. L’épilation au laser n’est pas non plus efficace sur les poils blonds, roux ou blancs. Pour les peaux très mates ou noires, un laser spécifique est nécessaire (laser Nd-Yag).

Si l’appareil d’épilation laser a été mal paramétré, de légères brûlures sont possibles. Ces incidents sont rares.  On constate parfois un léger gonflement de la peau, quelques rougeurs, après une séance d’épilation au laser. Ces effets superficiels disparaissent au bout de 24 heures.

Quel que soit leur type de peau, certaines personnes ne doivent pas subir une épilation définitive au laser : les femmes enceintes, celles qui ont des peaux très bronzées, les personnes sujettes à l’urticaire cutanée, et les patientes trop jeunes (la maturité du système pileux n’intervenant, pour les femmes, qu’à partir de l’âge d’environ 20 ans). Une autre contre-indication à retenir concerne les poils situés sur des grains de beauté.

L’épilation laser est-elle douloureuse ?

Oui, un peu. La sensation, toutefois très supportable, s’apparente à celle d’une multitude de petits coups d’élastiques sur la peau. Il est donc recommandé, en cas de forte pilosité ou de sensibilité cutanée affirmée, d’appliquer soi-même, environ une heure et demie avant une épilation laser femme, une crème anesthésiante disponible en pharmacie.

Comparée aux autres types d’épilations, telles que les bandes de cire ou l’épilation par appareil électrique, l’épilation laser femme n’est pas particulièrement douloureuse. Seul le rasoir est totalement indolore, mais il impose d’y revenir quasiment tous les jours.

Quant à la douleur du porte-monnaie, il faut savoir qu’une épilation définitive au laser est un peu plus chère qu’un traitement utilisant la lumière pulsée. Par exemple, une épilation de la zone des aisselles coûte environ 80 euros la séance en lumière pulsée, et entre 100 et 180 euros la séance pour une épilation laser. Entre 5 à 7 séances sont nécessaires par zone. Le prix de la beauté !

Plus d'articles de Instituts Beauté

Astuces mode : comment trouver son style de mode et rester tendance ?

La mode vestimentaire, qui est la façon de s’habiller suivant les envies...
Lire la suite