À qui est destiné un épilateur à lumière pulsée ?

L’épilateur à lumière pulsée est un appareil d’épilation qui vous permet de diriger les impulsions lumineuses à travers la peau vers les bulbes pileux. Bien qu’il s’agisse d’un traitement totalement indolore et inoffensif, son utilisation ne convient pas à tout le monde. Dans l’article qui suit, nous vous expliquerons à qui il convient et pourquoi, afin que vous puissiez suivre les traitements en toute sécurité et sérénité.

Qu’est-ce que la lumière pulsée ?

En laissant de côté les détails scientifiques, on peut dire que la lumière pulsée exploite la propriété de l’énergie lumineuse pour se transformer en chaleur, de façon à dissoudre le corps qui est affecté. Dans le cas de l’épilation, c’est la mélanine contenue dans le bulbe pileux, qui absorbe ce faisceau de lumière, de sorte que la chaleur produite brûle le bulbe lui-même et endommage ses cellules. Une fois endommagé, le bulbe devient progressivement de plus en plus incapable de se régénérer, et de faire pousser de nouveaux poils, avec pour résultat une épilation définitive.

Vous imaginez donc qu’il est import d’utiliser l’épilateur à lumière pulsée sur le bon teint (et sur la bonne couleur de poils, comme nous le verrons dans le paragraphe suivant), afin que le traitement soit sûr et surtout efficace : comme nous le verrons, utiliser l’épilateur à lumière pulsée sur une peau ou des cheveux pour lesquels il ne s’avère pas efficace, peut non seulement nuire à la santé, mais également être inefficace.

En effet, pour fonctionner correctement, la mélanine contenue dans le bulbe pileux doit avoir une couleur différente de celle de l’épiderme, car c’est ainsi que l’impulsion lumineuse peut “comprendre” que la cible à brûler est le follicule pileux et non le tissu environnant. Selon la couleur du teint, la peau absorbe l’impulsion d’une manière différente, c’est pourquoi chacun devra adapter le niveau d’énergie utilisé en fonction de la couleur de sa peau. Pour cette raison, pour savoir quel épilateur à lumière pulsée choisir, vous devez confronter les possibilités de l’appareil avec vos caractéristiques personnelles (peau et poils).

La couleur des poils

Exactement sur le même principe que celui que nous avons mentionné dans le paragraphe consacré aux types de peau adaptés à l’utilisation d’épilateur à lumière pulsée, la couleur des poils doit également être prise en compte. La condition idéale est d’avoir un teint clair et des poils très foncés, car dans ce cas l’impulsion lumineuse “lit” plus facilement le contraste entre les poils et la peau et agit plus efficacement. N’oubliez pas que les fabricants doivent toujours fournir des informations sur l’efficacité du traitement en fonction de la couleur des cheveux.

En général, on peut dire que la lumière pulsée est inefficace sur les cheveux gris, roux, blancs ou blonds. C’est aussi parce que, en général, la règle est que la couleur des cheveux doit toujours être plus foncée que la peau (donc vous comprendrez qu’il est impossible de trouver une couleur de peau plus claire que les couleurs des poils énumérés ci-dessus).

Convient-il aux personnes de tous âges ?

Il n’est pas conseillé d’utiliser l’épilateur à lumière pulsée pour les personnes de moins de 15 ans. Pendant l’adolescence et jusqu’à l’âge de 18 ans, l’appareil peut être utilisé avec l’aide et le consentement des parents et après avoir consulté un spécialiste. A partir de 18 ans, il est possible de se faire soigner en toute liberté et sans limite d’âge.

Bien que les épilateurs à lumière pulsée conviennent souvent aux femmes, en réalité les hommes peuvent aussi les utiliser. En fait, il n’y a pas de différence d’efficacité de ce point de vue car, homme ou femme, le principe de fonctionnement du traitement est absolument inchangé.

Attention cependant, les hommes ne doivent pas l’utiliser sur la barbe (et sur d’autres zones sensibles comme les muqueuses, une règle qui s’applique aussi aux femmes).

Quand faut-il éviter la lumière pulsée ?

La liste des contre-indications à l’utilisation des épilateurs à lumière pulsée est longue et comprend de nombreuses conditions médicales. Ci-dessous, nous n’énumérons que quelques-uns des cas les plus courants dans lesquels il n’est absolument pas possible d’utiliser ce type d’appareil :

  • En présence de tatouages, de maquillage semi-permanent, de plaies ou d’abrasions de la peau
  • Si vous vous êtes déjà trop exposé au soleil et que votre peau est rouge
  • En cas de blessures cutanées ou de cicatrices
  • En cas de grandes parties de l’épiderme avec des grains de beauté, des envies et des taches de rousseur
  • Si vous prenez des médicaments immunosuppresseurs, des anticoagulants, des stimulants de croissance des cheveux ou tout autre type d’anesthésique
  • Si vous utilisez des médicaments, des compléments alimentaires, des vitamines ou des herbes qui causent la photosensibilité
  • Si vous souffrez de varices, d’une peau très fragile, de psoriasis, de brûlures, de diabète, de troubles endocriniens, de troubles cardiaques.


Nous vous invitons à vous informer de tous les effets secondaires possibles et autres contre-indications avant de commencer à utiliser la lumière pulsée. De plus, en cas de maladies de la peau ou de tout autre type de maladie, vous devrez consulter un médecin avant d’utiliser l’épilateur.

Plus d'articles de Instituts Beauté

Les clés pour fidéliser la clientèle d’un salon de beauté

L’un des principaux avantages d’investir dans un salon de beauté est assez...
Lire la suite